• La vie de l'Amapp

    Suivez ici la vie de l'Amapp : les rencontres, les demandes de coup de main, les nouveautés...

  • Une nouvelle année pour l’Amapp La Semence


    Samedi 7 octobre 2017, l’Amapp La Semence, qui distribue des paniers bio tous les mardis et mercredis à Cluny et à Verosvres, tient son assemblée générale au Parc Acrobath à Bergesserin. Cette journée est l'occasion d'entamer une nouvelle année : chaque amapien renouvèle sa cotisation à l'association (8 € par foyer) et signe les contrats de son choix avec les producteurs. De nouveaux producteurs viendront faire déguster leurs produits et une intervention sur le thème de la restauration collective en bio clôturera la journée.



    AG 2017 au Parc Acro'bath

     

    C'est devenu une tradition : les Amapien-ne-s de Cluny et de Verosvres se retrouvent une fois par an lors de l’Assemblée générale de l’association, pour faire le point sur l'année écoulée et partager ensemble mots et mets le temps d'une journée.


    Comme chaque année, nous serons accueillis chez un de nos producteurs.
    Cette année, ce sera chez D'Arbrazed au sein du parc Acro'Bath à Bergesserin, avec au programme :


    - de 9h30 à 12h : l'équipe de D'Arbrazed propose une promenade en forêt sur le thème de la gestion sylvicole, avec en fin de visite une présentation de la plateforme de façonnage du bois.

    - cette visite sera prolongée par un repas partagé (chacun apporte sa spécialité du moment) pendant lequel les amappiens en profiteront pour renouveler les adhésions et les contrats qui resteraient encore à signer avec les producteurs. Trois producteurs, dont deux nouveaux, viendront présenter leurs produits (vin, bière, pâtisserie).

    - 14h-16h : retour sur le bilan de l’année et les projets 2017-2018 ; l'occasion pour chaque producteur de présenter sa démarche et pour chaque consomm'acteur de faire remonter ses remarques et propositions pour l'année à venir.

    Une intervention sur la campagne nationale Des cantines bio, j’en veux (www.macantine.bio) sera également à l’ordre du jour de cette après-midi, afin de préparer la venue du réalisateur Guillaume Bodin qui vient présenter son film sur le sujet au cinéma de Cluny le 7 novembre prochain.

    A samedi !


  •  

    Mercredi 12 avril 2017, le restaurant scolaire du lycée Wittmer de Charolles s'est mis au vert. En collaboration avec l’Amapp La Semence, le lycée a offert à tous les lycéens un repas 100% bio.

     

    UN REPAS 100% BIO  AU LYCEE DE CHAROLLES !

     

     L’idée est venue de Denis Cherel, professeur au lycée et amapien de la première heure. Il coordonne les actions développement durable au sein du lycée. Les producteurs de l’Amapp ont été sollicités depuis plusieurs mois pour proposer des idées de plats en collaboration avec l'équipe de la cuisine du lycée et ont proposés un menu issu de leurs champs, fournil, étable ou poulailler.

     

    UN REPAS 100% BIO  AU LYCEE DE CHAROLLES !

    Sachant que 88% des parents souhaiteraient que leurs enfants se voient proposer du bio à l’école (sondage CSA 2015) et que la part de la terre agricole dédiée à la bio vient de dépasser les 5% en France, cette initiative est à saluer.

    UN REPAS 100% BIO  AU LYCEE DE CHAROLLES !

     Au menu :

    UN REPAS 100% BIO  AU LYCEE DE CHAROLLES !

     

    UN REPAS 100% BIO  AU LYCEE DE CHAROLLES !

    UN REPAS 100% BIO  AU LYCEE DE CHAROLLES !

    Toute l'équipe de cuisine s'est mobilisée pour l'occasion et nous pouvons les remercier pour leur engagement car cela leur a demandé plus de travail que d'habitude (notamment pour la pluche !) et le repas était de grande qualité. Un grand merci à eux !

     

    UN REPAS 100% BIO  AU LYCEE DE CHAROLLES !

    UN REPAS 100% BIO  AU LYCEE DE CHAROLLES !

    Les lycées ont plutôt bien accueilli l'initiative. En circulant parmi les tables, on pouvait entendre certaines remarques : "Les légumes ont plus de goût !" ; "J'aime pas trop les crudités en général" ; "Les cookies sont excellents", ...

     

    UN REPAS 100% BIO  AU LYCEE DE CHAROLLES !

     

    Le proviseur du lycée a soutenu cette opération et nous a dit qu'il était même prêt à la renouveler, sous cette forme ou une autre !  La réflexion est engagée...

     

     

     


  •  

    L'Amapp est bien fournie en légumes, produits laitiers, viandes de toutes sortes, pains, sans oublier bien entendu les plaisir du gosier avec les vins et bières artisanales de notre région.

    Mais de fruits, point !

    Eric a donc pris les choses en main et a proposé un bout de ses terrains pour héberger le futur verger de l'Amapp !

    En route donc pour deux week-ends de plantation aux variétés diversifiées : cerisiers, pruniers, pommiers... rendez-vous dans 5 ans pour les premiers fruits !!

     Un verger pour l'Amapp


  • Avec le printemps, au revoir les légumes d'hiver, il est temps de préparer le terrain pour les tomates, courgettes et autres cucurbitacées !

    Les amappiens, fidèles au principe de solidarité au coeur des Amap, se sont retrouvés chez Philippe et Evelyne, pour les aider à désherber et remettre en état les serres, pour les nouvelles plantations estivales.

    Une journée de labeur, dans la bonne humeur !

     

    TUNNEL AVANT DÉSHERBAGE

    Opération désherbage

    TUNNEL PENDANT LE DÉSHERBAGE

    pendant

    TUNNEL PLANTÉ

    Opération désherbage

     


  • Ciné-débat Insecticide mon amour

     

    Ciné-débat Insecticide mon amour

     

    Guillaume Bodin, réalisateur de la Clef des terroirs, illustre à nouveau sa passion du monde de la vigne et du vin, en nous relatant dans un documentaire percutant deux ans d’enquête sur la question des pesticides, menée notamment sur les terres viticoles de Bourgogne.

     

     

    Ciné-débat Insecticide mon amour

     

    Car c’est en Saône-et-Loire que l’aventure d’Insecticide mon Amour a débuté, alors que Guillaume Bodin était ouvrier viticole dans une région qui entre de plein fouet dans la crise de la flavescence dorée.

    Victime de l'obligation de traitement imposée à tous les viticulteurs, Guillaume Bodin décide de quitter son travail et d’enquêter sur le bien-fondé et les conséquences de cette décision préfectorale.

    Il reviendra lors de la soirée sur les témoignages percutants qu’il nous livre dans son documentaire, alors que l’actualité porte cette question sur le devant de la scène à quelques jours du délibéré du procès de Thibault Liger-Belair, deuxième viticulteur bio de la région poursuivi pour avoir refusé de traiter sa vigne avec des insecticides.

    Ciné-débat Insecticide mon amour

    Ciné-débat Insecticide mon amour

    Ciné-débat Insecticide mon amour

     

    Ciné-débat Insecticide mon amour

    Ciné-débat Insecticide mon amour

    Ciné-débat Insecticide mon amour

     

    Notre soirée suivra donc un fil rouge : Quelles conséquences peut avoir l’utilisation des pesticides sur l’environnement, et notamment sur les terres viticoles ? Quelles sont les alternatives ? Des témoignages de viticulteurs bio de l’Amapp La Semence viendront compléter les propos du réalisateur.

    La soirée se terminera comme il se doit autour d’une dégustation !


    (Entrée libre, participation libre)

     





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique